Voir le profil

🌿 Burger Quiz dans le mĂ©tro | Bombes climatiques | La 5G au thĂ©Ăątre | Jardins en IMAX | Le journal qui annonçait la fin du monde


Pioche!
Le magazine des nouveaux rĂ©cits de l’écologie
Bonjour Ă  toutes et tous, et bienvenue si vous rejoignez Pioche!
Ils sont partout. Au micro d’AgroParisTech (revoir ces 7 minutes rĂ©jouissantes), dans les colonnes du Monde (relire la tribune des 150 Ă©tudiants des Écoles Normales SupĂ©rieures), prennent d’assaut lesmaisons d’éditions

Et depuis lundi dans le mĂ©tro, oĂč le – jeune – collectif Pour un rĂ©veil Ă©cologique gagne son pari au culot (lire ci-dessous). La juste continuitĂ© de ce qui agite les rues depuis plusieurs annĂ©es. Et le vent doux d’une gĂ©nĂ©ration bien partie pour renverser la table.
Donnons leur de lâ€˜Ă©lan.
Bonne Pioche!
Jean-Paul

1. Burger Quiz
La réponse D.
La réponse D.
  • Fini les masques dans le mĂ©tro parisien, mais dĂ©but d’une campagne pas commune (cf. ci-dessus) portĂ©e par le collectif Pour un rĂ©veil Ă©cologique dans 108 stations – 5M de voyageurs potentiels – visant (enfin) Ă  mĂ©diatiser le rapport du GIEC. Et dire que tout vient d’un coup de menton viral sur LinkedIn. La classe.
  • Pour la premiĂšre fois, des chercheurs ont identifiĂ© les projets industriels d’extraction de charbon, pĂ©trole et gaz Ă  plus de 1Md de t. de CO2 (sur toute leur exploitation). 425 « bombes climatiques » Ă  retardement qui signeraient l’échec de la lutte contre le dĂ©rĂšglement climatique. Ah, « une partie pourrait ne pas voir le jour ». Ouf ?
  • Le commerce Ă©quitable a dĂ©passĂ© les 2Mds d’€ en France. Good. Or, ce systĂšme de juste prix du producteur au consommateur s’avĂšre aussi un rempart contre la spĂ©culation agricole, dixit le collectif Commerce Equitable France. En ces temps de crises alimentaires, clairement un modĂšle Ă  amplifier, poke E. Borne.
Pendant ce temps, Bon Pote a mis en ligne un calculateur d’empreinte carbone (trĂšs bien fichu) pour calculer la part d’un A/R en avion sur son budget carbone annuel. Exemple : Paris-Tunis = 45%. Paris-NYC = 116%. Vous partez oĂč cet Ă©tĂ© ?
2. « Le thĂ©Ăątre, c’est l’endroit idĂ©al pour avoir un dialogue » – Samuel Valensi
La semaine derniĂšre, nous sommes allĂ©s au ThĂ©Ăątre de Belleville pour – enfin ! – voir la reprise de « Coupures », la piĂšce de Paul-Éloi Forget et Samuel Valensi (Ă©galement membre du Shift Project) dont nous vous avions dĂ©jĂ  parlĂ© ici.
RĂ©sultat : le combat de ce maire face Ă  l’installation d’antennes 5G sur sa petite commune rurale nous a remuĂ© les tripes comme les mĂ©ninges. Merci Ă  une Ă©criture subtile et une mise en scĂšne (ultra) ingĂ©nieuse qui rend le spectacle haletant, souvent drĂŽle, et le public autant captif que captivĂ©. Interview au bar avec notre Ă©dile (et idole).
Quel a Ă©tĂ© le point de dĂ©part de Coupures, et pourquoi l’avoir situĂ©e dans une petite commune rurale ?
Samuel Valensi : Nos piĂšces ont toujours une dimension Ă©cologique, sociale ou sociĂ©tale. Avec Paul-Éloi, on trouvait que les dĂ©bats sur le dĂ©ploiement de la 5G se focalisaient sur des questions trĂšs techniques, sans que soit questionnĂ© l’avis des concernĂ©s, les personnes qui vivent aux endroits oĂč ces antennes vont ĂȘtre dĂ©ployĂ©es
 et leurs Ă©lus.
Or, dans les petites communes, les Ă©lus sont « Ă  portĂ©e de claque ». On peut donc leur mettre la pression sur des arbitrages entre vie personnelle et politique. La 5G et une Ă©chelle locale, ça nous semblait ĂȘtre un bon terreau pour parler de l’état de notre dĂ©mocratie et ses failles. Et d’un Ă©lu local Ă  qui on impose des dĂ©cisions un peu tombĂ©es du ciel.
Le spectacle est participatif, le public est pris Ă  parti. On se pose plein de questions et on ressort sans avis tranchĂ©. C’était l’objectif ?
Oui, parce que ce qu’on apporte, c’est une question : qui dĂ©cide ? L’idĂ©e Ă©tait de transformer le public en habitants de cette commune. Que tout le monde se dise « on n’a pas Ă©tĂ© consultĂ© dans cette dĂ©cision ».
Le thĂ©Ăątre, j’aime dire que c’est une forme qui permet de nous diviser ensemble : on est pris en otage pendant la piĂšce, on va se poser ensemble des questions qui vont rester dans cet espace. Il y aura des personnes « pour » , des « contres »  Le thĂ©Ăątre est un endroit idĂ©al pour avoir un dialogue. 
Changements de peaux et de rÎles à la minute, haletant on vous dit. ©Jules Despetz
Changements de peaux et de rÎles à la minute, haletant on vous dit. ©Jules Despetz
Et pour sensibiliser aux enjeux sociaux et Ă©cologiques ?
Les grandes dĂ©cisions qu’on prend dans la vie ont une dimension Ă©motionnelle. J’ai changĂ© des pans importants de ma vie Ă  la suite de films, de documentaires qui m’ont marquĂ©. La façon dont je m’alimente, dont je bouge au quotidien a Ă©tĂ© influencĂ©e par des dĂ©clics d’ordre Ă©motionnel, artistique.
Il y a un chiffre hyper fort, celui de « l’effet Scully ». Les AmĂ©ricaines qui ont regardĂ© la sĂ©rie X-Files ont 50% de chances de plus de devenir ingĂ©nieurs ou scientifiques par rapport au reste de la population. Lorsqu’on sait ça, on ne peut plus nier le pouvoir dont on dispose.
Vous ĂȘtes aussi membre du Shift Project : comment trouve-t-on le juste milieu entre activitĂ©s militantes et artistiques ?
Justement, pour moi il n’y a pas de juste milieu. Je pense qu’il faut ĂȘtre cohĂ©rent, quand on sait qu’on a un rĂŽle Ă  jouer sur les imaginaires
 Et mĂȘme de maniĂšre humble, sur d’éventuelles prises de dĂ©cision.
En tant qu’artistes, on ne peut pas se permettre d’ĂȘtre schizophrĂšnes. Si jamais tu portes un message d’écologie sans faire d’effort toi-mĂȘme, cela rend forcĂ©ment ton message inaudible.
Prendre sa place pour l’une des prochaines reprĂ©sentations de « Coupures », au ThĂ©Ăątre de Belleville jusqu’au 31 mai.
3. Arbres Ă  Cannes
Tapis rouge. Vous n’y couperez pas. Ce week-end s’ouvre Ă  Paris le salon ChangeNOW, alias « le plus grand rassemblement mondial des solutions pour la planĂšte », rien que ça. Le rĂ©alisateur du film Don’t Look Up cĂŽtoiera BNP Paribas, LVMH et Jane Goodall herself. Bref, une sorte de Cannes pour la planĂšte dont on salue – malgrĂ© d’inĂ©vitables effets d’affiche – la vaste programmation.
Low-tech rider. PlutĂŽt envie de participer Ă  une grande parade musicale Ă  vĂ©lo pour le climat ? Alors rendez-vous Ă  l’AcadĂ©mie du Climat (Paris 4e) avec votre plus belle tenue / monture ce samedi 21 mai Ă  14h. Vous y attendent les collectifs Yes We Camp, Gogo Green et RĂ©Par, et une bonne bande de bikers engagĂ©s. En bonus : DJ set le soir Ă  l’AcadĂ©mie.
Jardins partagĂ©s. Avant cela, il ne faudra pas manquer le vernissage de l’expo La Gueule Ouverte, consacrĂ©e Ă  ce « journal qui annonçait la fin du monde » et ses 35 numĂ©ros Ă©colos, radicaux et subversifs, en prĂ©sence des anciens du canard, et d’Anne-Sophie Novel (Vert) et HervĂ© Kempf (Reporterre). C’est Ă  La REcyclerie (Paris 18e) le 20/05 – inscription obligatoire et gratuite ici – et Ă  voir jusqu’au 28 aoĂ»t.
À noter, le pop-up store d’ApnĂ©e, ces maillots de bain uniquement faits – au Portugal – de bouteilles de plastiques recyclĂ©es, ouvre au 15 rue Debelleyme (Paris 3e) jusqu’au 4/07, avec des shorts de bain (trĂšs cool) et leur premiĂšre collection femme Ă  chiner.
4. Mon jardin en IMAX
Le Peuple Géant du Potager ©Grenouilles Productions
Le Peuple Géant du Potager ©Grenouilles Productions
Le film. On vous en parlait – trop tĂŽt, mea culpa – le mois dernier. C’est bien ce lundi 23 mai Ă  18H55 que sera diffusĂ© sur Arte le spectaculaire film Le Petit Peuple du Potager. Soit cette immersion Ă  1 000 images/seconde – exploit technique – au cƓur d’un potager en permaculture oĂč paradent, s’entraident et luttent des milliers de vies minuscules. Magnifique (bis).
Le podcast. « RĂȘves Ă©cofĂ©ministes et utopies Ă©co-citoyennes », tel est le beau programme de ce podcast produit par le Positive Lab Berlin, centre franco-allemand dĂ©diĂ© Ă  l’écofĂ©minisme. Une ressource exigeante mais utile pour partir Ă  la rencontre des Ɠuvres et notions Ă©cofĂ©ministes, en compagnie de chercheuses et penseuses du genre.
La revue. Plus que 3 jours pour commander le prochain hors-sĂ©rie de la revue Socialter qui, aprĂšs Alain Damasio, Camille Etienne ou Baptiste Morizot, confie sa rĂ©daction en chef Ă  l'Ă©crivaine et militante Corinne Morel Darleux. Le sommaire est – comme toujours – aussi exigeant qu’essentiel. En plus, notre journaliste Isma Le Dantec y Ă©crit de trĂšs belles pages.
Le film #2. Pour nous faire pardonner (cf. au-dessus), on double la sĂ©ance cinĂ© avec cette sĂ©rie docu – Ă  grands moyens – Civilisations et climat diffusĂ©e sur Arte depuis quelques jours. Trois Ă©pisodes de 50 minutes pour comprendre combien sont importants les liens entre climat et Ă©volution des civilisations. Un vrai pĂ©plum oĂč l’on parle apogĂ©es
 et effondrements. Bonne soirĂ©e.
5. On vous aime
Vous avez un projet ou une annonce Ă  faire paraĂźtre sur Pioche! ? Écrivez-nous Ă  [email protected]
  •  Hello Planet Film Festival, un nouveau festival de courts mĂ©trages qui sensibilise aux enjeux de la planĂšte et finance des projets d’ONG appelle les crĂ©ateurs Ă  soumettre leurs films avant le 29/05.
  • Votre initiative rĂ©pond aux enjeux d’utilitĂ© sociale et transition Ă©cologique sur les territoires ? Participez (jusqu’au 30 juin) aux Prix de l’Economie Sociale et Solidaire. Entre 1 000€ et 5 000€ Ă  la clĂ©.
  • Dans le 16e arr. de Paris, le tiers-lieu Les Cinq Toits rĂ©cupĂšre des vĂȘtements demi-saison ou d'Ă©tĂ©, et cherche deux bĂ©nĂ©voles pour l'Ă©picerie et le vestiaire solidaire. Contact ici.
  • La belle Ă©quipe du magazine Les Autres Possibles conçoivent un prĂ©cieux guide de 400 adresses solidaires et Ă©cologiques Ă  Nantes. PrĂ©commandez-le, ça promet.
  • MĂ©lanie et ChloĂ© ouvrent leur tiers-lieu Ă  Toulouse. Ça s’appelle Les Halles de la Transition, et rendez-vous sur KissKissBankBank pour soutenir soutenir le projet.
6. Coups de pouce
đŸ€“ Merci d’avoir parcouru cette nouvelle Ă©dition de Pioche!. Elle vous a (dĂ©)plu ? Vous voulez simplement papoter ? Écrivez-nous Ă  [email protected].
💌 On vous a transmis cette infolettre, et vous souhaitez recevoir les prochaines (et/ou lire les prĂ©cĂ©dentes) ? Tout est lĂ  : bonnepioche.piochemag.fr.
đŸ€— Envie d’une collab’ avec Pioche! ? Parlez-en Ă  Juliette : [email protected].
👍 Pioche! est (et restera) gratuit. Si vous voulez donner un bon coup de pouce Ă  l’équipe, transfĂ©rez cette newsletter autour de vous !
đŸ» Et rejoignez la communautĂ© Pioche! sur Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn et piochemag.fr.
Avez-vous aimé ce numéro ? Oui Non
Pioche! Magazine
Pioche! Magazine @piochemagazine

Le magazine des nouveaux rĂ©cits de l’écologie 🌿

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Created with Revue by Twitter.