Voir le profil

🌿 Des DJs Ă  vĂ©lo | MĂ©tĂ©o Pioche! | Ne supprimez pas vos emails | RIP La Base | Faites des cabanes | Cyril Dion forever


Pioche!
Le magazine des nouveaux rĂ©cits de l’écologie
Bonjour Ă  toutes et tous, et bienvenue si vous rejoignez Pioche!
Ces derniers jours, tout semblait rĂ©sonner d’une seule voix. L’interruption du tournoi Roland-Garros par une activiste de DerniĂšre RĂ©novation, Ă  Paris le 3 juin, pour porter l’unique combat de la rĂ©novation thermique des bĂątiments.
La militante pour le climat Camille Étienne tentait d’infiltrer Cannes avec une robe de mariĂ©e, oĂč se lisait « fossil fuel is killing us », dĂ©nonçant lĂ  le projet de pipeline africain EACOP. Cette semaine, enfin, ce discours – ovationnĂ© – d’une Ă©tudiante d’HEC appelant ses camarades Ă  « changer les rĂšgles » lors de la cĂ©rĂ©monie de remise des diplĂŽmes (Ă  revoir ici).
Pourtant, ce dimanche, seuls 30% des moins de 35 ans se dĂ©plaçaient dans les urnes. Reconnecter une jeunesse qui s’engage dans la rue, en ligne, au quotidien, avec les instruments de la dĂ©mocratie. En voilĂ  une belle – et impĂ©rieuse – mission pour les arts et la culture.
Bonne Pioche!
Jean-Paul
Puisque vous ĂȘtes ici
 Faire Pioche! est un sacrĂ© boulot pour notre petite Ă©quipe. Votre soutien est donc (ultra) prĂ©cieux. On vous raconte tout – et on vous propose de nous aider – ici. Merci dĂ©jĂ . 🙏

1. L’appel (d’air) du 18 juin
Non, cette carte n’est pas une bonne nouvelle ©MĂ©tĂ©o-France
Non, cette carte n’est pas une bonne nouvelle ©MĂ©tĂ©o-France
  • MĂ©tĂ©o Pioche! bonjour. Toulouse devrait atteindre les 41°C vendredi. Et non, ce n’est pas une bonne nouvelle. « Hors Corse, le seuil des 40 °C n’a jamais Ă©tĂ© observĂ© avant un 18 juin », prĂ©cise MĂ©tĂ©o-France au Monde. L’info est pourtant souvent traitĂ©e sous l’angle du plaisir – plages, vacances – comme le pointe ici le rĂ©dac’ chef de Vert.
  • RalliĂ© Ă  la Nupes, les dĂ©putĂ©.es EELV se trouve qualifiĂ©.es dans 76 circonscriptions (sur 100 candidats). Or, 20 Ă  30 sont gagnables – dont Julien Bayou, Sandrine Rousseau ou CĂ©dric Villani, alors qu’aucun dĂ©putĂ© Ă©cologiste n’était dans l’hĂ©micycle depuis 2017.
  • « Faut-il supprimer ses emails ? » Bon Pote pose la question (et y rĂ©pond) pour – enfin ! – crever l’abcĂšs. Spoiler : non, cela ne sert (vraiment) pas Ă  grand chose. Merci Bon Pote pour le temps et l’énergie sauvĂ©s – et les faux dĂ©bats Ă©vitĂ©s.
Fin des moteurs thermiques pour 2035 ? Pas tous ! L’amendement « Ferrari » – dĂ©posĂ© par les Italiens – Ă©pargne les voitures fabriquĂ©es Ă  moins de 1 000 ex. Fun fact : cela concerne Bugatti, mais pas Ferrari qui devra bien passer au 100 % Ă©lectrique.
2. « La fatigue physique du vĂ©lo procure un repos mental assez magique » – Camille Doe
Une tournĂ©e de neuf jours Ă  vĂ©lo, de Bordeaux Ă  San Sebastian (Espagne), entre clubs, festivals et bars de plages, avec une clĂ© USB comme seul instrument, et une colonie de danseurs aux trousses. C’est le trip que s’offre le collectif Gogo Green du 30/07 au 8/08 pour se reconnecter Ă  l’essentiel, promouvoir les mobilitĂ©s douces
 tout en faisant la fĂȘte.
Isma a rencontrĂ© Camille Doe, l’une des fondatrices de ce collectif de DJs Ă©colo et Ă©picurien qui donne franchement envie de partir en vacances dans leur roue.
D’oĂč est venue l’idĂ©e d’organiser cette tournĂ©e de DJs Ă  vĂ©lo ? 
Camille Doe : En 2019, j’ai perdu mon travail alors que je me lançais comme DJ. Cela m'a amenĂ©e Ă  prendre du temps pour moi, pour me ressourcer. La proximitĂ© avec la nature, ressentir la puissance de mon corps, a Ă©tĂ© fondamentale dans ce processus de stabilisation, de reconnection Ă  ce qui est important. Le vĂ©lo, la marche, la nature, c’est une bonne maniĂšre de cicatriser. 
J’ai dĂ©couvert un tronçon de pistes cyclables, dans ma rĂ©gion bordelaise, qui passe par le Pays Basque et va jusqu’au Portugal. Sur mon vĂ©lo, je me suis dit que ce serait chouette d’en faire une aventure collective, d’ajouter des Ă©tapes festives, parce que c’est aussi ce qui me fait vibrer. J’en ai parlĂ© au collectif que l’on venait de crĂ©er, et on s’est lancĂ©s.
Depuis, on adore ce moment de l’annĂ©e, on aimerait que ça dure Ă©ternellement. On se retrouve entre nous et, en mĂȘme temps, chacun se retrouve avec lui-mĂȘme. Nous Ă©tions 25 pour la premiĂšre Ă©dition, le public nous a rejoint depuis l’annĂ©e derniĂšre. La feuille de route est ouverte, chacun peut nous rejoindre pour tout le voyage ou une Ă©tape, selon ses envies.
Camille Doe (à gauche) entourée du crew de DJs cyclistes Gogo Green. ©Gogo Green
Camille Doe (à gauche) entourée du crew de DJs cyclistes Gogo Green. ©Gogo Green
Comment choisissez vous les lieux oĂč vous vous arrĂȘtez pour poser les enceintes, mixer et danser ?
La musique et la fĂȘte reprĂ©sentent au moins 50% du projet, puisque nous sommes d’abord un collectif de DJs. Pour l’instant, on se dĂ©place seulement avec nos clĂ©s USB. Notre seule contrainte est donc qu’il y ait du matĂ©riel pour mixer : bars, clubs, festivals, des cabanes sur la plage

L’idĂ©e est de dĂ©couvrir la rĂ©gion et d'apprendre une autre façon de voyager, tout en faisant la fĂȘte. Montrer que s’amuser de maniĂšre Ă©colo, Ă©conomique et ensemble, c’est possible. Au fil du voyage, un esprit « colonie » se met en place. On devient comme une communautĂ©. À terme, on aimerait beaucoup devenir un vĂ©ritable festival itinĂ©rant.
Est-ce une maniùre de prîner une forme de ralentissement, un retour à l’essentiel ?
Au dĂ©part du projet, il y a vraiment un retour aux plaisirs simples que nous : la nature, les amis, un cadre agrĂ©able oĂč partager de bons moments. Sans star system, sans bling bling, sans dĂ©penser des sommes monumentales. C’est ce qui a infusĂ© dans l’équipe et qu’on a envie de partager, parce que nous sommes nombreux Ă  en avoir besoin.
Le but est que tout le monde se sente bien. On remet toutes les pendules Ă  l’heure pendant l’étĂ©, on sort de l’intensitĂ© du quotidien
 C’est vraiment pensĂ© pour recharger les batteries. La fatigue physique du vĂ©lo procure un repos mental assez magique.
Tout le monde ne s’imagine pas partir plusieurs jours avec juste un sac à dos. Au retour, on a un gain de confiance en soi, et ça ouvre les yeux sur de nouvelles maniùres de voyager, plus respectueuses de l’environnement.
D’ici lĂ , le collectif Gogo Green sera au festival – Ă©co-responsable – Pete The Monkey (Benjamin Epps, Fishbach, Mezerg, Camion Bazar
), Ă  Saint-Aubin-sur-Mer, Normandie, sur 14 au 16/07. Pour rejoindre leur peloton qui part en vĂ©lo depuis Rouen, c’est ici.
3. Dormir un jour
Ce n’est qu’un au revoir. La Base (Paris 10e), qui abritait depuis 2019 une dizaine d’assos et ONGs Ă©colos – dont Action Climat, Alternatiba, Le Consulat ou Notre Affaire Ă  tous – ferme ses portes. Cela mĂ©rite bien une derniĂšre grande fĂȘte ouverte Ă  tous ce samedi 18/06. Avant de se retrouver sous d’autres cieux.
VĂ©lo Parade. À l’occasion des JournĂ©es nationales de l'agriculture (17-19/06), la REcyclerie organise plusieurs aventures Ă  vĂ©lo ce week-end : expĂ©dition et bivouac en vallĂ©e de Chevreuse – tiens, avec Gogo Green ; dĂ©couverte cycliste des fermes urbaines de Paris ; et une TechnoVelo Parade faite de soundsystems Ă  vĂ©lo. Sortez les bĂ©canes.
Promenons-nous
 DĂšs vendredi et jusqu’au 26/06, ce sont Les Nuits des ForĂȘts, des centaines d’expĂ©riences et animations qui s’organisent dans plus de 150 forĂȘts partout en France. Spectacles, installations, veillĂ©es, bivouacs, et balades guidĂ©es, de jour comme de nuit, pour aborder la forĂȘt par la culture et les arts.
Faites-le. Ce 18 juin, l’AcadĂ©mie du Climat organise une grande journĂ©e dĂ©diĂ©e Ă  la jeunesse engagĂ©e : Faites du Climat !. ÉcofĂ©minisme, alimentation, biodiversitĂ©, militantisme, mode
. Tous les thĂšmes sont abordĂ©s au travers d’ateliers ou de rencontres par des jeunes mobilisĂ©s par la planĂšte. RĂ©jouissant.
À noter, on aime beaucoup ce MarchĂ© des arts gourmands qui aura lieu Ă  Hoba (Paris 17e) le 25/06, oĂč dĂ©couvrir les Ɠuvres et travaux – illustrations, cĂ©ramiques, design comestible
 – d’une vingtaine d’artistes et artisans explorant un sujet universel : la nourriture.
4. Tournées générales
Ça presse. Une fois n’est pas coutume, (quasi) toute l’équipe de Pioche! sera rĂ©unie Ă  la REcylerie (Paris 18e) Ă  l’occasion du Petit marchĂ© de la presse dâ€˜Ă©cologie, ce dimanche 26 juin de 11h Ă  19h.
OrganisĂ© par le festival du livre et de la presse d’écologie (alias le FelipĂ©) Ă  l’occasion de l’expo la Gueule Ouverte – ce journal qui annonçait la fin du monde
 il y a 50 ans, l’évĂ©nement est aussi l’occasion 1/ de soutenir une presse engagĂ©e et indĂ©pendante, 2/ de rencontrer la rĂ©daction et celles de S!lence, Reporterre, La disparition, Basta, Politis, Low-tech journal, Minimal et Socialter. Attention, il risque d’y avoir la queue au bar.
À noter, Pioche! s’associe au festival Les Nuits SecrĂštes – du 22 au 24/07 Ă  Aulnoye-Aymeries (Nord). Pour sa programmation ambitieuse – Rone, Orelsan, Ibeyi, Damso, Charlotte de Witte
 Et pour saluer leur sĂ©rieuse prise en compte des enjeux environnementaux. Bravo !
5. Polyphonies pour le vivant
La « performance-rituel » Altamira 2042, à voir au festival Latitudes (Lille).
La « performance-rituel » Altamira 2042, à voir au festival Latitudes (Lille).
Le fanzine. Vous connaissez Climax, « la newsletter plus chaude que le climat » qui se donne pour mission de dĂ©busquer – et dĂ©crypter – le greenwashing ? Voici nos amis en campagne pour sortir leur premier fanzine, un trimestriel de 116 pages fait de d’articles et d’entretiens, de dossiers, jeux, tutos
 Le tout toujours sans pub. Le feu.
Le spectacle. La riviĂšre Xingu (BrĂ©sil) fait danser ses souvenirs du monde d’avant, faits de sons et d’images d’eau, de plaintes indigĂšnes et de voix Ă©cologistes. Le rĂ©sultat s’appelle Altamira 2042 (photo ci-dessus), une « techno-chamanique » polyphonique, organique et high-tech. Enivrant. Au festival Latitudes Contemporaines (Lille), les 24 et 25/06.
Le(s) livre(s). Une sĂ©lection de 700 initiatives citoyennes prĂ©sentĂ©es dans l’émission « Carnets de campagne » de Philippe Bertrand sur France Inter, est Ă©ditĂ©e ce 21/06 sous la forme d’un beau livre par Guides Tao. On note aussi la publication, le 22/06 chez Actes Sud, du livre Agir pour le vivant #2, une mise Ă  l’écrit – prĂ©cieuse et dense – du colloque Ă©ponyme organisĂ© en aoĂ»t 2021.
La revue. On adore cette nouvelle revue baptisĂ©e UT!LE, qui parle d’idĂ©es et de choses Ă  rĂ©aliser soi-mĂȘme par curiositĂ© et gagner en autonomie. Pour son premier numĂ©ro – beau, original et futĂ© – l’équipe a choisi de mettre en avant un objet aussi onirique que revendicatif
 la cabane ! Une publication prĂ©cieuse, Ă  prĂ©commander ici.
Alors que Demain (2015) est enfin dispo sur Netflix, le réalisateur-activiste-poÚte Cyril Dion lance une campagne de soutien à sa prochaine série de trois documentaire pour Arte, Un Monde Nouveau, dont la bande-annonce est à voir ci-dessous.
Un Nouveau Monde, la nouvelle série documentaire imaginée par Cyril Dion pour Arte.
Un Nouveau Monde, la nouvelle série documentaire imaginée par Cyril Dion pour Arte.
6. Pousse-mousse
Vous avez un projet ou une annonce Ă  faire paraĂźtre sur Pioche! ? Écrivez-nous Ă  [email protected]
  • À Ă©couter, le dernier podcast de Demain n’attend pas qui rencontre cette semaine Flore Vasseur, auteure, journaliste et rĂ©alisatrice du documentaire Bigger Than Us.
  • Le nouveau (premier ?) tiers-lieu de Tours, Les Beaumonts, co-organise une session de sensibilisation Ă  l’habitat participatif, le 25 juin Ă  de 14h Ă  18h. Be there!
  • Les Cinq Toits (Paris 16e) recherche maillots de bain (adultes et enfants), lunettes de soleil, plaques de cuisson portatives, bouĂ©es et jeux de plage pour offrir aux enfants du Centre d'hĂ©bergement d'urgence un sĂ©jour plage en Bretagne.
  • Le rĂ©seau engagĂ© Envie organise l’échange « Voyager lentement et responsable : pourquoi et comment ? » avec l’explorateur Mathieu Mouillet, ce 15/06 Ă  18h30 dans leurs locaux de Paris 20e.
  • L’ÉquipiĂšre, la solide ressourcerie dĂ©diĂ©e au rĂ©emploi d’équipement sportif de Rennes, appelle au soutien pour amĂ©nager leur prochaine boutique.
7. On vous aime aussi
đŸ€“ Merci d’avoir parcouru cette nouvelle Ă©dition de Pioche!. Qu’en avez-vous pensĂ© ? Écrivez-nous Ă  [email protected].
🙏 Vous souhaitez encourager l’équipe ? Soutenez Pioche! à partir de 1€ sur OKPal.
💌 On vous a transmis cette infolettre, et vous voulez recevoir les prochaines / lire les prĂ©cĂ©dentes ? C’est lĂ  : bonnepioche.piochemag.fr.
đŸ» Ces infos peuvent intĂ©resser un.e ami.e ? TransfĂ©rez-lui cette newsletter. Et suivez Pioche! sur Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn et piochemag.fr. 💚
Avez-vous aimé ce numéro ? Oui Non
Pioche! Magazine
Pioche! Magazine @piochemagazine

Le magazine des nouveaux rĂ©cits de l’écologie 🌿

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Created with Revue by Twitter.