Voir le profil

🌿 Le roman de l’écologie 2022 | David Beckham, paysan chic | « Maman j'ai arrĂȘtĂ© l'avion » | La thĂ©orie des verrous | Rock En Seine s’engage | La vague MolĂ©cule


Pioche!
Le magazine des nouveaux rĂ©cits de l’écologie
Bonjour Ă  toutes et tous, et bienvenue si vous nous rejoignez chez Pioche!
On ne sait pas vous, mais ici on aimerait parfois que l’actualitĂ© fasse une petite pause, rien que quelques jours, tant la cadence des nouvelles – et des enjeux – semble ne jamais flĂ©chir.
Ici, on a donc sĂ©lectionnĂ© de quoi forger les imaginaires, muscler les convictions, et se donner de l’élan. En Ă©vitant au max les boules au ventre et les sujets que l’on peut lire – trĂšs bien – ailleurs.
En vous souhaitant une trĂšs bonne Pioche!
Jean-Paul

1. Mr. Good News
David Beckham, premiÚre égérie du cottagecore, alias le bon chic paysan (cf. plus bas)
David Beckham, premiÚre égérie du cottagecore, alias le bon chic paysan (cf. plus bas)
  • Good news. L’Europe interdira dĂšs 2024 des milliers de substances toxiques – parabens, PVC, bisphĂ©nols, etc. – contenues dans nos produits. Comment ? En ciblant les familles de substances plutĂŽt que chacune. Un vrai changement de rythme. Mieux : cela s’appliquera aussi aux produits importĂ©s. (Very) good news.
  • L’Arcep publie son enquĂȘte « Pour un numĂ©rique soutenable ». Quoi de neuf doc’ ? L’empreinte carbone du numĂ©rique vient pour 79% (!) des terminaux : achats de tĂ©lĂ©viseurs, ordinateurs, tĂ©lĂ©phones
 En 2021, 13% des tĂ©lĂ©phones portables vendus en France – sur 21,4M (!!) – Ă©taient reconditionnĂ©s. Il y a du taf.
  • « Maman j'ai arrĂȘtĂ© l'avion ». C’est la pĂ©tition pour ne plus se dĂ©placer ou voyager en avion que lance le bien nommĂ© collectif Les Atterristes. Pour eux, « la fin de l’avion, ce n’est pas la fin du voyage ou des vacances, et c'est le dĂ©but d'un autre rapport au monde. » Bien reçu, lu (et signĂ©).
Pendant ce temps, l’ADEME a mesurĂ© les impacts d’une journĂ©e au ski. Bilan ? N°1 le transport (52%), N°2 les infrastructures (17%), N°3 l’équipement sportif – vĂȘtements, matos – (16%). L’an prochain, on part en train. Et on loue ses vĂȘtements.
2. « Ces jeunes qui s’engagent sont porteurs de tellement d’espoir » – CĂ©dric Ringenbach
Cette semaine, nous publions sur Pioche! deux extraits du livre Basculons ! Cahier militant, ce « plaidoyer intergénérationnel pour la défense du vivant » sorti le 13 avril chez Actes Sud. La tribune de Pablo Servigne, co-fondateur de la collapsologie (lire en ligne), et cet entretien avec Cédric Ringenbach, fondateur de La Fresque du climat, dont voici un passage.
Merci aux auteurs Tanguy Descamps et Maxime Ollivier et à Actes Sud pour la publication de ces « bonnes feuilles » sur Pioche!.
Quel regard portez-vous sur les jeunes engagés ?
Ces jeunes qui s’engagent, c’est la gĂ©nĂ©ration Greta. Maintenant qu’ils savent, ils ne peuvent plus faire semblant et regarder ailleurs. 
Il va leur falloir du courage pour vivre avec cette conscience des enjeux mais ils sont porteurs de tellement d’espoir
 Leur chance, c’est qu’ils ont trĂšs vite intĂ©grĂ© des compĂ©tences pour vivre ensemble et pour vivre heureux (si, si, ça s’apprend !).
Quels conseils donneriez-vous aux jeunes engagés ?
Tout d’abord, il faut prendre soin de soi car il s’agit de sujets sur lesquels on a vite fait de se brĂ»ler les ailes. S’il y a un Ă©cueil Ă  Ă©viter, c’est l’“entre-soi”. Si on n’est qu’avec des gens qui pensent comme nous, on est moins capables de s’adresser au reste de la population. C’est un travers qui guette beaucoup de militants.
Mon conseil : faites l’effort de continuer de voir vos amis d’enfance qui ne pensent pas comme vous et n’évitez pas les repas de famille avec le vieil oncle climatosceptique (on en a tous un !). Faites l’effort de vous mettre dans leurs chaussures.
Les mots de jeunes engagĂ©s croisent ceux d’acteurs de la transition Ă©cologique.
Les mots de jeunes engagĂ©s croisent ceux d’acteurs de la transition Ă©cologique.
Dans la même veine, je dirais que l’engagement qui a le plus d’impact est d’aller travailler dans une entreprise qui ne partage pas vos valeurs, avec le but de la changer de l’intérieur. Une fois en place, gravissez les échelons aussi vite que possible, mais sans renier vos convictions. (
)
Une rĂ©cente Ă©tude dĂ©montre l’écoanxiĂ©tĂ© des jeunes, partout dans le monde. Notamment, 39 % d’entre eux hĂ©sitent fortement Ă  avoir des enfants. Que vous inspire cette Ă©coanxiĂ©tĂ© et comment l’accompagner ?
Face Ă  l’écoanxiĂ©tĂ©, il faut surtout ne pas rester seul. Pas mal d’associations Ă©cologiques ont saisi l’ampleur du sujet et cherchent, peu Ă  peu, Ă  mettre en place un support psychologique. Il faut garder de l’espoir sur ce qui peut se passer Ă  l’avenir.
J’ai une thĂ©orie : c’est la thĂ©orie des verrous. Le systĂšme actuel est complexe, systĂ©mique. Il a mis des dĂ©cennies Ă  se mettre en place et est verrouillĂ© de partout. DĂšs qu’on cherche Ă  dĂ©bloquer un verrou, on est bloquĂ© par trois autres.
CĂ©dric Ringenbach regardant l’avenir les yeux dans les yeux.
CĂ©dric Ringenbach regardant l’avenir les yeux dans les yeux.
La stratĂ©gie, c’est d’identifier lĂ  oĂč on peut ĂȘtre utile : choisir un combat – un seul – et ne pas le lĂącher. Choisir son verrou et tout faire pour le dĂ©bloquer. Ce verrou est bloquĂ© par d’autres verrous, mais d’autres personnes sont en train de travailler dessus, soyez-en sĂ»rs.
Ma thĂ©orie c’est qu’à un moment il va y avoir des dĂ©verrouillages en cascade. On va atteindre un seuil (un peu comme ce qu’on appelle le social tipping point), et tout va se relĂącher d’un coup. (
)
Lire l’entretien complet avec CĂ©dric Ringenbach.
Se procurer Basculons ! Cahier militant, de Tanguy Descamps et Maxime Ollivier (Actes Sud).
3. Échauffements
Starting blocks. Le Festival Alternatiba, sorte de FĂȘte de l’Huma du climat – la prog’ complĂšte est ici – ce sera du 8 au 10 juillet Ă  Lyon. Tour de chauffe ce jeudi au Parc Blandan (Lyon 7) avec l’ApĂ©rotiba : un tremplin festif oĂč devenir bĂ©nĂ©vole, rencontrer l’équipe et sĂ©rigraphier son T-shirt. C’est gratuit. Et il fera beau.
Le ciel, les oiseaux
 Puisqu’on en parle, le 19e Forum international de la mĂ©tĂ©o et du climat s’installe Ă  Paris du 14 au 17/05. Une multitude d’animations pour tous publics – 10 000 visiteurs attendus – sur le Parvis de l’HĂŽtel de Ville et Ă  l’AcadĂ©mie du Climat. C’est gratuit. Et il fera (peut-ĂȘtre) beau

Jardins partagĂ©s. Rendez-vous la semaine prochaine aux 48H de l’agriculture urbaine (14-15/05), avec ses Ă©vĂ©nements participatifs dans 17 villes en France, en Espagne et en Belgique. Et un mĂȘme souhait : faire dĂ©couvrir l’agriculture urbaine Ă  toutes et Ă  tous. Une (autre) bonne occasion de mettre le nez dehors.
D’ici lĂ , vous nous trouverez ce week-end Ă  la REcyclerie (Paris 18e) pour le salon dĂ©diĂ© au vin naturel Premiers de CuvĂ©e, avec 30 vigneronâž±nes et leurs crĂ©ations. Faut-il en dire plus ?
4. C’est passĂ© chez Pioche!
Pioche! En Seine. Allez lĂ  ! On est trĂšs fierâž±es d’embarquer pour le festival Rock En Seine en tant que partenaire de l’initiative Rock En Seine S’engage, aux cĂŽtĂ©s du mĂ©dia Carenews et de la plateforme HelloAsso.
Chaque année depuis 10 ans, le festival du Domaine de Saint-Cloud (92) ouvre sa programmation à trois assos pour mobiliser le public sur des enjeux écologiques et sociétaux, voire récolter des fonds.
La dĂ©cision avec l’équipe du festival fut difficile, mais voici les trois laurĂ©ats 2022 : Coexister, mouvement aconvictionnel contre les replis communautaires ; REFER, le rĂ©seau des ressourceries et recycleries d’Ile-de-France, et The SeaCleaners, en lutte contre la pollution des ocĂ©ans.
Un grand bravo à eux, et rdv du 25-30 août au Domaine de Saint-Cloud (92) pour découvrir leurs projets, et toute la programmation de Rock En Seine.
5. Sport Ă©tude
En partenariat avec PrimaLoft.
Il n’y a pas de secret : pour toute aventure en nature, l’équipement est primordial. Pourtant, pas toujours simple de trouver une tenue offrant technicitĂ© et confort, et qui soit la plus Ă©cologique possible.
C’est Ă  cette question que travaille le fabricant de textile amĂ©ricain PrimaLoft depuis 35 ans. Jusqu’à sĂ©duire certaines marques de rĂ©fĂ©rences du secteur, comme Patagonia.
PrimaLoft, le « label responsable » du vĂȘtement de sport ? Les marques elles, petites ou grandes, ont dĂ©jĂ  pris les devants.
6. Tendances paysannes
Le cottagecore, ou le triomphe chic de Laura Ingalls ©Marie-Claire.
Le cottagecore, ou le triomphe chic de Laura Ingalls ©Marie-Claire.
L’article. Le retour Ă  la nature ne pouvait laisser de marbre le monde de la mode. Avec le « cottagecore », cĂ©lĂ©brĂ© par David Beckham jusqu’aux pages du Marie-Claire, on incarne « l’amour et l’unitĂ© avec la nature » pour « profiter de la vie simple ». Une vraie tendance paysanne qui trouve dans cet article de Trax un prolongement fĂ©Ă©rique (et breton) inattendu. À lire.
Le livre. Et le roman de l’écologie 2022 est
 Indice des feux (Ă©d. La Peuplade) d’Antoine Desjardins, sept nouvelles oĂč les effondrements Ă©cologiques altĂšrent peu Ă  peu des vies sociales bien rĂ©glĂ©es. Chaque annĂ©e, ce prix rĂ©compense un roman « qui place l’écologie au cƓur de son intrigue et dont l’écriture est d’une haute qualitĂ© littĂ©raire ». À lire (bis).
La piĂšce. AprĂšs un succĂšs fou en janvier, le spectacles Coupures fait sa reprise au ThĂ©Ăątre de Belleville (Paris 11e). Un maire y Ă©colo dĂ©cide seul de planter des antennes 5G dans sa commune, engendrant mĂ©ditations politiques, conflits et pas mal d’humour. Bref, du thĂ©Ăątre, saluĂ© par la critique. C’est Ă  voir Ă  Paris du 8 au 31 mai, avant Avignon cet Ă©tĂ©.
Le film. Il faut reconnaĂźtre notre grande subjectivitĂ© lorsqu’il s’agit des projets de MolĂ©cule. Par la relation que Pioche! a construit avec le musicien-aventurier, bien sĂ»r. Et parce que ses disques partent au contact – littĂ©ralement – des Ă©lĂ©ments, provoquant une autre Ă©coute/relation Ă  l’environnement.
C’est ce que montre encore ce film de 47 minutes, oĂč l’on suit l’enregistrement, par le producteur techno, des vagues gĂ©antes du Portugal pour son album NazarĂ© (Ed Banger, 2020). Des images – et une bande-son – puissantes, et touchantes.
Molécule et ses micros Ă  l’assaut des vagues gĂ©antes de NazarĂ© (Portugal).
Molécule et ses micros Ă  l’assaut des vagues gĂ©antes de NazarĂ© (Portugal).
7. On vous aime
Vous avez un projet ou une annonce Ă  faire paraĂźtre sur Pioche! ? Écrivez-nous Ă  [email protected]
  • Le festival We Love Green lance un appel Ă  projets pour trouver les 20 entreprises innovantes et ONG de son Village Innovations 2022. Candidatures ici avant le 1er juin.
  • Les confĂ©rences d’En mode bifurcation, le festival dĂ©diĂ© Ă  la mode durable de Ground Control (Paris 12e) qui s’est dĂ©roulĂ© du 20 au 24 avril, sont accessibles en ligne. PrĂ©cieux.
  • Le tiers-lieux La CitĂ© Fertile (Pantin) cherche sa ou son chefâž±fe de cuisine.
  • « RĂ©enchenter le proche » pour mieux voyager prĂšs de chez soi, voici le programme du dernier podcast de Terres d’Aventure, avec le photojournaliste Eric Bouvet et le gĂ©ographe Bruno Poinson.
  • L’équipe du mĂ©dia de l’écologie Vert – auquel vous ĂȘtes Ă©videmment dĂ©jĂ  abonnĂ©âž±es – lance sa campagne de soutien pour « enfin mettre le climat Ă  la Une ». Full support.
8. Coups de pouce
đŸ€“ Merci d’avoir parcouru cette nouvelle Ă©dition de Pioche!. Elle vous a (dĂ©)plu ? Vous voulez simplement papoter ? Écrivez-nous Ă  [email protected].
💌 On vous a transmis cette infolettre, et vous souhaitez recevoir les prochaines (et/ou lire les prĂ©cĂ©dentes) ? Tout est lĂ  : bonnepioche.piochemag.fr.
đŸ€— Envie d’une collab’ avec Pioche! ? Parlez-en Ă  Juliette : [email protected].
👍 Pioche! est (et restera) gratuit. Si vous voulez donner un bon coup de pouce Ă  l’équipe, transfĂ©rez cette newsletter autour de vous !
đŸ» Et rejoignez la communautĂ© Pioche! sur Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn et piochemag.fr.
Avez-vous aimé ce numéro ? Oui Non
Pioche! Magazine
Pioche! Magazine @piochemagazine

Le magazine des nouveaux rĂ©cits de l’écologie 🌿

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Created with Revue by Twitter.